Print

Print


*******
 Merci pour votre réponse détaillée
*******
 Il m'a semblé dans AUXLANG qu'INTERLINGUA,
 menacée dans son groupe des langues prétendant
 être compréhensibles sans étude, souhaitait
 s'accorder avec ESPERANTO et IDO pour imposer
 l'idée qu'INTERLINGUA, IDO et ESPERANTO étaient
 'GOOD ENOUGH' et que toute autre entreprise
 devait être condamnée conjointement.
 Or j'ai démontré dans 'Interlingua without studying'
 qu'INTERLINGUA n'était pas 'GOOD ENOUGH', puisqu'elle
 est incompréhensible à une étudiante en langues,
 meilleure de sa classe, et favorisée parce que Française
 pour une éventuelle compréhension d'Interlingua.
*******
 Suis-je autorisé à penser qu'INTERLINGUA n'est pas
 soutenue par les espérantistes dans son affirmation
 qu'elle est la représentante 'légale' des langues prétendant
 être compréhensibles sans étude ?
*******
 Amicalement, Jacques
*******