Print

Print


Jacques Dehée wrote:

>*******
> Merci pour votre réponse détaillée
>
Defini "votre" in iste caso, per favor!

>*******
> Il m'a semblé dans AUXLANG qu'INTERLINGUA,
> menacée dans son groupe des langues prétendant
> être compréhensibles sans étude, souhaitait
> s'accorder avec ESPERANTO et IDO pour imposer
> l'idée qu'INTERLINGUA, IDO et ESPERANTO étaient
> 'GOOD ENOUGH' et que toute autre entreprise
> devait être condamnée conjointement.
>
Si ego ha ben comprendite iste texto Interlingua expressa desiros de
condamner altere projectos de linguas. Naturalmente interlingua non pote
desirar alque non importa que! Interlingua es un lingua parlate de
personas.

Ego representa solmente me ipse (moi même) e in mi opinion et Ido et
Esperanto et Sermo et 2004 es inferior a interlingua. Multe altere
personas es naturalmente de un altere opinion. Il es mesmo possibile que
illes (le altere personas) ha ration. Que sape ego? Ma pro me
interlingua es le ponte al linguas como francese, espaniol, italiano...
mesmo in un senso al latino.

Ego ha naturalmente facite un certe labor in apprender le vocabulario
international per studios in espaniol, latino e francese. Naturalmente
ego ha debite studiar interlingua pro usar lo in practica, me ego
comrpendeva sufficientemente del prime textos in illo que ego legeva que
ego continuava le studios.

Altere personas face un altere election. Nos es differente...

> Or j'ai démontré dans 'Interlingua without studying'
> qu'INTERLINGUA n'était pas 'GOOD ENOUGH', puisqu'elle
> est incompréhensible à une étudiante en langues,
> meilleure de sa classe, et favorisée parce que Française
> pour une éventuelle compréhension d'Interlingua.
>*******
>
Ego naturalmente non pote negar a te le libertate inventar un lingua ubi
omne le parolas, anque pollice de mano o de pede, es simile al parolas
in francese. Isto non del toto es mal, nam un tal lingua, ben que peor,
que interlingua, nonobstante interessara le publico in le vocabulario
international e es un bon passo sur le via a un lingua international,
sia isto interlingua o un altere idioma.

> Suis-je autorisé à penser qu'INTERLINGUA n'est pas
> soutenue par les espérantistes dans son affirmation
> qu'elle est la représentante 'légale' des langues prétendant
> être compréhensibles sans étude ?
>
Iste question es, como tu ben comprende, retoric. Mesmo si ego lo
voleva, ego non potera interdicer a te pensar lo que tu vole, e ego non
ha un tal desiro pro le simple facto que il es sempre importantissime
que varie opiniones es expressate, nam il es tanto facile que ego non
vide cosas false que alteres vide. Le dialogo, e mesmo forte dissentia
es necessari. On non sempre ama isto, ma illo es un "sine qua non".

Amicalmente

Kjell R