Print

Print


Dans le match Ido-Interlingua-Espéranto,
j'ai décidé de me placer au-dessus de la mêlée.

Je connais le jeu en général et le jeu de chaque équipe
en particulier.

Je pénalise les coups bas qui finalement se retournent
toujours contre les équipes qui les commettent.

La dignité est largement du côté de l'Ido.

Il est particulièrement insensé de s'attaquer à l'arbitre,
ce qui est même fatal !